Livre d'or

L’aboutissement d’un long combat

 CE SERA BIEN LE CENTRE SPORTIF « JACKY LEROY »

  

Une belle infrastructure sportive, fonctionnelle et attractive, sera un apport majeur pour les citoyens et les sportifs de Flobecq et de toute notre région. Ce le sera notamment parce que la volonté des responsables de la Commune et de la structure de gestion du Centre sera d’en faire non pas seulement un outil au service du sport de compétition mais d’abord un instrument au service du sport pour tous. Il s’agira d’offrir des activités tournées vers la santé, le bien-être, la diététique, la perte de poids, la remise en forme… et ce, pour tous les âges. Des tous petits de la crêche, jusqu’aux aînés d’entre-nous.

 Mais ce Centre sportif qui ouvrira, enfin (serait-on tenté de dire !) ses portes dans les dernières semaines des vacances d’été 2011 est d’abord et avant tout, le fruit de la détermination du concepteur du projet.

 D’aucuns, dans les Communes voisines, se gaussent d’une sorte d’antériorité ou de la patience qui leur aurait fallu pour obtenir telle ou telle infrastructure. Qu’ils se rassurent. Qu’ils mesurent la détermination dont il aura fallu faire preuve pour aboutir, après 33 ans et 7 mois, à ce résultat !

 C’est en effet le 24 novembre 1977 que le projet fut présenté pour la première fois en Conseil Communal de Flobecq. A l’époque il a bien failli aboutir et dans des conditions exceptionnelles puisque le Ministère de l’Education nationale souhaitait le financer à 100% pour en faire un outil complémentaire à l’Ecole de la Crête. Une convention a même été signée en décembre 1981 par le Ministre en charge de l’enseignement. Il s’agissait d’organiser l’utilisation des salles en dehors des heures scolaires. Un usage qui demeurait gratuit.

 Mais le temps a passé, la majorité communale a changé… et le projet a été abandonné. Une première fois. De retour aux affaires, notre initiateur déterminé remis l’ouvrage sur le métier. Le contexte ayant changé et les pressions politiques étant ce qu’elles étaient, la piste d’une telle infrastructure sur le site de la Crête fut délaissée au profit d’une implantation dans le Parc communal. Des architectes sont sollicités. Des budgets dégagés. A l’époque, on aurait pu bloucler le tout en mobilisant 16 millions d’anciens francs (400.000 €). Les subventions étaient acquises (60%)… Mais la majorité changea à nouveau et le projet fut encore abandonné.

 Lorsque la majorité actuelle pris les commandes de la Commune, en 2001, le dossier fut à nouveau exhumé et pour avoir eu la chance de rempiler en 2007, nous avons été en mesure de concrétiser, enfin, l’œuvre entamée de si longue date.

 Certes, notre ambition fut d’emblée de finaliser ce projet et d’y mettre l’énergie qu’il convenait d’y consacrer ; Certes, nous avons mis tout en œuvre pour maximaliser le taux de subvention du projet (en moyenne, plus de 75% alors qu’habituellement, il est de 60%) ; Certes, un important travail a été réalisé pour finaliser ce gigantesque projet, à l’échelle d’une Commune de la taille de la nôtre…

 

Certes, mais il nous est apparu indispensable de rendre justice au travail de cet homme discret qui dirigea durant 6 ans la Commune de Flobecq et consacra tellement d’énergie aux autres et à la terre de son enfance. Une action menée sans effet de manche mais avec efficacité.

 Pour récolter le blé, il faut le semer.

 C’est la raison pour laquelle, à une très large majorité, saluant les qualités humaines et le travail de cet homme, le Conseil Communal de Flobecq réuni le 27 mai 2011 a décidé de donner au Centre sportif de notre Commune le nom de « Jacky Leroy ».

 Une reconnaissance méritée pour un homme qui ne la demandait pas…   

1 message(s) dans le livre d'or

demont michelle Le Jeu 30 Juin 2011

je suis tres heureuse de voir arrive ce projet tant attendu.De plus cela me fait plaisir que près de mon ancien internat et école tant apprécié à mes yeux il y ai non pas des lotissements qui aurai pu gacher le milieu mais un beau centre sportif qui manquais cruellement à nos enfants.Je suis également maman d' une jeune fille qui pratique le volley depuis plusieurs années et faire la route lessines ath toutes les semaines devenait penible . encore milles fois merci à jacky leroy et ses collaborateurs.

Écrire un message sur le livre d'or

Code incorrect ! Essayez à nouveau